samedi 25 juin 2016

Aventures à Guedelon, tome 1 : Les pierres qui pleurent de Danielle Martinigol

Année d'édition : 2016
Edition : Actu SF
Nombre de pages : 160
Quatrième de couverture :
Dans le cadre réel du château de Guédelon, des personnages imaginaires...

... et l'aventure commence.


Les jumeaux Pierrel et Tim vivent de nos jours au chantier médiéval de Guédelon. Avec leur amie Najoie, ils rencontrent Tessa et Wally dont la mère est historienne. Un phénomène étrange se produit : des larmes semblent couler de certaines pierres du château.

Brusquement projetés au 13e siècle, les adolescents doivent aider Pacqueline, servante du Roi Saint Louis, à sauver l'honneur de son père, un tailleur de pierre.

Qui pourra les conseiller ? Sûrement pas l'homme inquiétant venu du passé qui espionne à notre époque la construction du château fort de Guédelon...


Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Actu SF ainsi que le forum Mort-sure pour cette découverte sympathique. Et je tiens à m'excuser pour ma critique un peu tardive dîe à quelques problèmes de santé.

L'histoire de ce roman est intrigante et intéressante. Menée par un petit groupe d'enfants, les bonds entre passé et présents sont plutôt bien menés, quoique trop peu nombreux à mon goût. Mais comme c'est un tout petit livre, ce n'est guère étonnant.
Les personnages principaux m'ont tout de suite accrochée. Les jumeaux et leurs amis ont tous leur propre caractère bien définis dans lesquels le lecteur peut se retrouver. Je regrette simplement que leurs relations soient un peu trop rapides et survolées. Ils s'entendent tous très bien et se font confiance un peu rapidement. Et chacun n'est pas suffisamment exploré à mes yeux.
Le Chat casqué reste une énigme et c'est très bien ainsi. Le mystère est entier !

Le but de ces sauts également semble plutôt important mais j'ai trouvé la résolution un peu trop facile, même pour une lecture qui se veut clairement jeunesse. Et les explications sur le langage d'avant et le langage contemporain sont un peu trop présent et se taillent la part bel dans l'histoire déjà bien courte. Point positif cependant : on apprend plein de choses du coup. C'est très instructif tant au niveau de la construction des châteaux que de l'ancien parlé. On voit que l'auteure connait son sujet et c'est agréable.

Pour conclure, je dirais que c'est une lecture légère et très agréable, mais vraiment dédiée à un publique assez jeune. Et même si l'histoire est intéressante, le sujet est trop survolé pour moi.

Chronique de ML

Aucun commentaire:

Publier un commentaire